La France qui se lève tôt se réveillera-t-elle à temps ?

dimanche 15 avril 2007

Tic-tac-tic-tac-tic-tac… Il est Sarko moins 22 !

Le collectif « La France qui se lève tôt », composé de jeunes travailleurs non ou multi partisans, a décidé de faire du bruit jusqu’au 6 mai.

Depuis la premières action matinale mardi 10 avril : affluence croissante, rencontre d’indécis ou débat animé avec des militants UMP, accueil chaleureux et du bruit… Succès. Voir les photos et vidéos ici

Clairon, cloche, trompette, batucada, mégaphone, sono, cornet… : tout est bon pour réveiller un pays qui se dirige, lentement mais sûrement, vers 5 ans de sarkozysme.

Nous poursuivons l’action de plus belle avec un troisième rendez-vous, mardi 17 avril à 6h30 au métro Les Sablons (ligne1), dans les beaux quartiers, dans le fief électoral du candidat des riches : Neuilly !

« Avis tous ceux (qu’ils se lèvent tôt ou tard) qui ne voteront pas Sarko, à tous ceux qui sont choqués par l’escroquerie du discours Sarkozyste, discours qui se réclame de Jaurès et de la valeur travail mais affiche un programme à faire pâlir les rentiers.

A tous ceux qui, plus généralement, pensent qu’on ne naît pas pédophile ou président, qui désapprouvent le bilan de l’ex ministère de l’intérieur, ou qui refusent les rafles d’enfants...

"La France qui se lève tôt" vous invite ! » Sarkozy et Neuilly ne représentent que la France des héritiers. « La France qui se lève tôt » et nos nouveaux sympathisants refusons le projet de société du candidat et, avis à la population, nous sommes bien plus nombreux que les sondages ne le pronostiquent.

La preuve ? Le mouvement s’étend : les vrais lève tôt, ceux qui ne votent pas Sarkozy nous écrivent de tous les coins de France. Caen, Nantes, Strasbourg, Lyon, Marseille… demandent à entrer dans la danse. Le gène de la colère est contagieux ! Nous invitons donc tous ces collectifs spontanés à passer à l’action mardi matin à l’aube pour la première matinée nationale de la France qui se lève tôt.

Rendez-vous sans faute à mardi 17 avril entre 6h30 et 7h (du matin) au métro Les Sablons (l. 1) pour un parcours bruyant et festif à travers les quartiers, avant d’aller bosser et voter…

Dans votre ville, choisissez un endroit symbolique (Le Capitole à Toulouse, La Canebiere à Marseille, la place Kleber à Strasbourg ?) ou la place de l’hôtel de ville, et faites du bruit ! http://www.lafrancequiselevetot.com/

Répondre à cet article